Les couleurs rares dans le Bouledogue Français

Les couleurs rares dans le Bouledogue Français

Le Bouledogue Français aux couleurs exotique rencontre un succès grandissant dans le monde entier, particulièrement en Europe, Royaume-Uni, Amérique du Nord et Australie.

Le terme exotique est assez vague pour un novice qui découvre ses variantes de couleurs rares, dans cet article, nous allons tenter de vous apporter quelques précisions sur le pourquoi du comment...

D’où viennent toutes ces couleurs originales ? comment elles sont arrivées là ? et pourquoi rencontrent-elles un si grand engouement de la part du grand public ?

Sans rentrer dans des explications génétiques complexes, nous allons simplement vous éclairer sur l'inhérence des gènes, c'est-à-dire, comment ils se répartissent en fonction des mariages que nous effectuons.

Les couleurs Black tan, bleu tan, lilac tan, crème, platinium, red, isabella, isabella tan new shade, pink ou encore bouledogue français fluffy ou même nu (sans poils) quelques éclaircissements s'imposent !



Les couleurs standard


Les couleurs standard sont actuellement définies par le club de race du bouledogue français situé en France. La race est régie par le CBF (Club du Bouledogue Français), par ailleurs, elle est enregistrée par la fédération cynologique internationale (FCI) officiellement depuis le 30 novembre 1954.


Le premier standard du bouledogue français fut établi en 1885, par Charles-Roger, qui créa également la même année le premier club de race, le Bouledogue-Club Français.


Ceci étant dit, les couleurs autorisées dans le standard sont peu nombreuses, on en compte exactement 4, avec quelques variantes, les voici :



  • le fauve

  • le bringé

  • le caille fauve

  • le caille bringé


Le caille signifie que la robe du chien est parsemée de blanc, dans le standard officiel, le terme exact est "à panachure blanche moyenne ou envahissante", c'est-à-dire que le blanc couvrira tout ou partie du pelage.


Pour informations, le blanc est une dépigmentation du poil, croiser deux chiens totalement blancs peut entraîner certaines pathologies comme la surdité.


La liste est assez courte... un peu monotone, cependant elle a le mérite d'exister et d'avoir fait ses preuves pendant des décennies.


Pour notre part, notre travail consiste à éliminer systématiquement le caille et le bringé de toutes nos lignées, tout en préservant la morphologie typique de la race.
Pourquoi ? La raison est simple, le bringé (Kbr) et le caille (s) sont des gènes extrêmement dominants, qui couvriront la plupart des autres teintes visibles sur le pelage du chien.


Nous privilégions les couleurs rares dans un but précis, cela représente des années de sélection, d'investissement et d'apprentissage.


Le club originel du bouledogue que nous respectons, vous dira que les teintes exotiques sont dangereuses pour nos toutous. Les légendes urbaines sont tenaces, néanmoins, tous nos chiens sont testés pour la santé ainsi que les gènes couleurs sur plusieurs générations, croyez-moi, aucune pathologie n'est à craindre !


Les couleurs exotiques


Les premiers Bouledogue Français aux couleurs exotiques sont apparus au début des années 1990-2000, principalement en Angleterre, avec la couleur bleue.
Les couleurs hors standard arrivèrent en France sensiblement à la même période, rencontrant un véritable succès populaire, enthousiasme partagé un peu partout en Europe et aux États-Unis.


Le gène du Bleu, plus communément appelé gène de la dissolution (d) à un rôle extrêmement important dans le travail des couleurs exotiques.


Nous pourrions également le nommer le gène de la dilution, car son rôle est de diluer la pigmentation du poil, à travers son intervention sur les locus. Grâce à son action, des nuances apparaissent dans toutes les teintes de pelages possibles, le chocolat deviendra Lilas ou Isabella, le fauve sera plus ou moins clair etc...


Le bleu était le début de la révolution des chiens aux couleurs rares et originales dans le monde, pas uniquement dans le Bouledogue Français, mais dans de nombreuses races comme le Carlin, le Teckel, le Sharpeï, le Bouledogue Anglais ou même le Labrador.


De plus, la création de laboratoires d'analyses et l'ouverture au grand public, permis de démocratiser les tests génétiques canins en relation avec la santé, ainsi que les tests de locus couleurs.


Ces locus sont responsables des différentes pigmentations de mélanine visible sur le pelage du chien, comme :



  • le marquage tan (a) : at/at - a/at - ay/at

  • le bleu ou gène de la dissolution : d/d

  • le chocolat ou cacao : co/co

  • le red nose ou chocolat testable : b/b avec des variantes comme le bs - bc ou bd qui exprimeront à l'aide de la dilution, la couleur isabella


Les couleurs rares


Nous comptons quelques couleurs rares parmi les teintes exotiques, comme le new shade (qui signifie nouvelle nuance en anglais), peu commune, car découverte il y a peu de temps.


Cette teinte à la particularité d'associer la dissolution des deux chocolats présents dans l'Adn du Bouledogue français exotique, le cocoa (gène coco) et le red nose (le gène b), ce dernier peut être décliné sous plusieurs formes : bs, bc, bd.


Peu importe la variante du gène, bs, bc ou bd, la couleur lilac sera exactement la même visuellement sur le chien.


Nous sommes fières d'avoir produit dernièrement, les premiers chiots isabella tan new shade et isabella tan new shade platinium sur le sol français.


Plus rares encore, la couleur Pink, qui est ni plus moins que le gène de l'albinisme (c) qui existent sous différentes formes : Cch, Ce, Cb, Cp et Ca, ce dernier étant le degré le plus poussé du chien albinos.
Les chiens albinos sont complétement dépourvus de pigmentation, leurs yeux sont bleus très clairs, leur truffe ainsi que leurs coussinets sont roses et leur pelage totalement blanc.


Poil long (fluffy) ou le sans poil


Une nouvelle tendance a vu le jour il y a près de trois ans maintenant, principalement en Angleterre et aux États-Unis, le bouledogue français fluffy ou poil long.


Le "poil moelleux" est naturellement présent dans l'adn du bouledogue, depuis des décennies, au gré des mariages, le gène du fluffy est fréquemment ressorti sur des portées de parents issus du standard de race.La plupart du temps discrètement replacé en famille, voire écarté définitivement par les éleveurs.


Le gène FGF5 est responsable de la pousse du poil chez le chien, c'est lui qui indiquera si le poil doit continuer de pousser pour former un poil long, ou qui fera sorte que le poil reste court.


Le L ou l est l'indicateur de la longueur du poil, plusieurs variantes connues se présentent sous cinq formes, L1, L2, L3, L4, L5 suivant les races.Chaque chiffre représente un type de poil spécifique, plus ou moins épais, ondulé ou droit, posé à plat sur le corps ou avec du volume.


Ces types de pelage appartiennent à des races en particulier, les deux locus que l'on retrouvera principalement chez le bouledogue français sont le L1 et L4. Ce dernier proposant un poil plus droit, doux et soyeux.


Lire des résultats de tests pour le poil long :



  • L/L - le chien a le poil court, le résultat est négatif pour le poil long, l'animal transmettra uniquement l'allèle du poil court à sa descendance

  • L/l - le chien a le poil court, le résultat est négatif pour le poil long, l'animal peut transmettre une copie de l'allèle du poil long à sa descendance

  • l/l - le chien a le poil long, le résultat est positif pour le poil long, l'animal transmettra toujours un allèle du poil long à sa descendance


Conclusion


Passionné par mon métier depuis plus de 10 ans, ainsi que par le travail de génétique et de sélection qui en découle, j'ai la volonté d'élever des chiens aux couleurs rares et originales. Mon but étant de proposer à mes futurs adoptants, des compagnons uniques, avec des couleurs qu'ils seront peut-être les seuls à détenir en France.


Pour moi, à partir du moment où la santé et la morphologie ne sont pas négligées, toutes les teintes sont possibles. La création est un aspect important de l’élevage canin, innover, se renouveler, car la génétique bouge et évolue en permanence.


Il est indispensable de comprendre que les couleurs exotiques sont absolument sans danger pour nos toutous, notre amour des animaux reste et restera toujours au cœur de notre activité !


Photos de l'article :