Quel race de chien vous conviendrait le mieux ?

Quel race de chien vous conviendrait le mieux ?

Le choix d'une race est primordiale dans le processus d'adoption. Grand chien costaud ou petit toutou mignon, un compagnon sportif et dynamique ou bien un pépère pantouflard, votre style de vie, ainsi que votre tempérament déterminera en grande partie votre attirance vers telle ou telle race canine.

85 % des Français considèrent leur chien comme un membre de la famille à part entière, cependant un animal quel qu’il soit implique des responsabilités. En termes de temps, de dépenses ou d'espace nécessaire à son bien-être, c'est une décision importante qui vous engagera sur de nombreuses années, mais qui vous apportera tant d'émotions profondes, d'affection et de satisfaction au quotidien !



L'Adoption


Un rituel immuable, le choix de son compagnon à quatre pattes, l'arrivée à la maison, les premières questions existentielles, vais-je être à la hauteur ? Est-ce que je serais un bon maître pour lui ? Que dois-je faire pour le mettre à l'aise? ... Bien avant toutes ces questions, vous devez, vous en posez une autre tout aussi essentielle, quelle race de chien me conviendrait le mieux ?


Suivant votre état d'esprit actuel, vos projets futurs, votre caractère ou bien même le mode de vie que vous suivez, une race de chien pourra mieux vous convenir qu'une autre.


  • Vivez-vous en ville ou à la campagne ?
  • Avez-vous des enfants en bas âge ?
  • En appartement ou en maison ?
  • Disposez-vous d'un jardin pour que votre chien puisse se dépenser s'il en éprouve le besoin ?
  • Avez-vous un rythme de travail approprié pour vous en occuper ?
  • Êtes-vous proche de la nature ou plutôt un citadin pur et dur ?
  • Exercez-vous un sport ou une activité physique régulière que vous pourriez partager avec lui ?
  • Ou bien, vous vous sentez en insécurité et vous ressentez le besoin d'avoir un gardien à votre domicile.

Énormément de questions auxquelles vous devez répondre, car votre nouveau compagnon vous ressemblera en tout point et répondra dans la mesure du possible à vos attentes.


Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'un chien s'adaptera à vous, ainsi qu'à votre style de vie, il vous suivra quoi qu'il arrive et vos rapports avec lui, qu'ils soient remplis de tendresse ou conflictuels, seront multifactoriels.
Si vous êtes de nature calme et organisée, un chien au tempérament impulsif aura plutôt tendance à vous pousser à l'effort par moment mais il pourra aussi vous agacer car vos habitudes quotidiennes seront bousculées.


Vos pertes de repères entraîneront également une désorientation pour votre chien. Un cadre bien délimité est nécessaire pour son bien-être comme pour le vôtre. A contrario, si vous avez une personnalité assez dynamique et hyperactive, un animal de compagnie trop "mou" aura du mal à combler vos attentes et vos échanges seront limités.
Petit chien ne veut pas forcément dire qu'il n'aura pas besoin d'exercice physique ou sportif. Le Jack Russel par exemple, malgré sa taille réduite, a besoin de se dépenser en permanence.


Par ailleurs, Il existe des races plus aboyeuses que d'autres, prenez également en considération votre environnement direct. L'entente avec vos voisins peut-être aussi une source de conflit. Le type molosse, grand ou petit aboie peu, contrairement aux races appartenant au groupe des bergers par leurs gènes de lanceurs d'alerte, ils éprouvent le besoin incessant de japper pour s'exprimer.


Les grands chiens ont tendance de manière générale à être plus calme que les petits, de plus leur amplitude physique et leur croissance rapide les fatiguent beaucoup, cependant, certaines races grâce à leur sélection et leurs besoins physiologiques auront besoin d'activités régulières pour se sentir équilibrées. Par exemple, le Rottweiler, le Cane Corso ou l'American Bully XL sont des joueurs invétérés : ces moments de défoulement et de partages sont indispensables pour eux.


Chien de compagnie ou de travail


Certains chiens sont issus de lignage de travail depuis des générations comme plusieurs lignées bien connues de Malinois, ils sont régulièrement choisis pour assurer un rôle de chien de garde, mais, à mon humble avis, pour la plupart, ne sont pas du tout adaptés à une vie de famille.


Oui, ils remplissent parfaitement leur mission de gardien car ils sont conçus dans ce but précis. Par contre, cela sera inévitablement au détriment des dégâts qu'ils pourront occasionner dans votre maison ou votre jardin, sans activité ni partage intense réguliers, les Malinois de travail deviennent destructeurs, cela peut créer rapidement un climat de tension au sein du foyer. Ce qui pourra donner lieu à des abandons ou pire des maltraitances, parce qu'une incompréhension totale se sera installée au fil du temps.


Le Bouledogue Français, le Spitz Poméranien ou Allemand ainsi que le Chihuahua font partie des races de petites tailles, mais contrairement aux idées reçues, ce sont des chiens actifs, dynamiques et curieux de leur environnement.


Le Chihuahua par exemple a été créé pour chasser les nuisibles qui dévoraient les réserves de nourriture dans la province du Mexique du même nom, bien que de nos jours il soit dépourvu de tout instinct de prédation, le Chihuahua n'en demeure pas moins rapide, endurant et intelligent, c'est un véritable athlète si on laisse exprimer toutes ces capacités physiques.


Le Bouledogue Français pour sa part a été rigoureusement sélectionné avec l'objectif d'être un énergique petit molosse, dénué d’agressivité et très proche de l'homme tout en gardant son caractère de type "bull" bien marqué, contrairement aux idées reçues, c'est un chien énergique et très attentif à son environnement. Un éventail varié de taille, type, couleur, caractère et de tempérament s'offre à vous, vous aurez le choix entre plus de 330 races de chiens reconnues officiellement et plusieurs dizaines d'autres plus officieuses.


L'Éducation


L'Éducation est une partie fondamentale de la relation que vous établirez avec votre compagnon, sans amour et respect mutuel, les différents liens que vous devrez créer avec lui seront plus ou moins difficiles à mettre en place. Une évolution commune doit se faire au fil du temps, le contexte et l'environnement seront des facteurs précieux pour que chacun tente de trouver sa place.


Vous vivez en campagne ou proche d'une grande agglomération, tout est bénéficiant de jolis coins de nature. Vous adorez tout particulièrement les randonnées, les longues séances d'exercice, je vous conseille de vous orienter sur un chien de type Berger Australien, Allemand ou Malinois, chien de Montagne ou Bouvier Suisse. De même pour les chiens de type molosse, l'American Staffordshire, le Staffordshire Bull Terrier (Staffie) pourront vous suivre sur tout type de terrain et ne montreront aucun signe de fatigue avant plusieurs heures de marche.


Cette décision sera en adéquation avec votre tempérament, vos envies et votre nature profonde mais aussi en lien avec la fonction première d'un animal de compagnie. Avec des attentes communes, vos moments de plaisir deviendront les siens, c'est exactement de cette façon qu'une relation de partage forte se noue et s’entretient. Votre éducation sera construite dans cette direction depuis son tout jeune âge, au fur et à mesure de votre évolution conjointe. Votre animal deviendra alors un vrai binôme dont vous ne pourrez plus vous passer !


Avec un mode de vie citadin, j'aurais tendance à conseiller une race demandant moins de besoins en dépense d'énergie journalière qu'un chien de berger par exemple. Pour plusieurs raisons évidentes, comme le manque de grand espace et de verdure, manque cruel de stimulation mentale aussi pour lui car des jeux de piste ou de course sont toujours moins évidents à mettre en place en pleine ville. Ses stimulis sont importants pour sa vigueur mentale, son éveil, un manque d'activité continuel peut engendrer des comportements anormaux. On observera un animal de plus en plus anxieux, destructeur, tendance à l'hyper attachement voire même à fuguer... Alors qu'une race moins vive, sera plus facile à combler si votre style de vie ne vous permet pas de faire de longues balades en forêt tous les jours.


Le temps à lui consacrer


La notion cruciale est le temps que vous pourrez lui accorder pour développer une filiation forte.


  • Serez vous disponible pour lui tous les jours ?
  • Combien de temps ?
  • Combien de temps ?
  • Êtes-vous un adepte des grandes promenades ?
  • recherchez vous de préférence un compagnon sage et paisible qui ne bougera pas trop ?

Il existe tout types de chiens, il y en a pour tous les goûts, bien se renseigner sur une race avant de passer le cap de l'adoption est un aspect important du processus.
Certaines races ont des personnalités plus indépendantes que d'autres.


Le Chow-chow, le Dogue du Tibet, le Sharpeï ou le Husky sont bien connus pour être assez autonomes. Une certaine distance de réserve est établie avec les personnes qu'ils ne connaissent pas, parfois même avec sa propre famille, peu démonstratif et sachant rester seul facilement. Ils n'ont pas besoin de contact proche avec l'homme en permanence.


Race qui pourrait correspondre aux actifs qui travaillent hors de leur domicile toute la journée, disposant d'un beau et grand terrain bien clôturé, mais attention, indépendant ne veut pas dire qu'il n'a pas besoin de vous ! Ce sont des durs au cœur tendre, la différence, c'est qu'ils se suffisent à eux même et qu'ils savent que vous les aimez, ils n'ont pas forcément besoin que vous leur prêtiez attention toutes les 5 minutes pour comprendre que vous êtes attaché à eux. Ils se fieront davantage à leur instinct, votre attitude en dira long sur vos intentions.... Pour eux l'amour c'est bien, mais les preuves d'amour, c'est mieux !


La Patience


Une vertue élémentaire dans le choix de votre chiot, l'éducation et l'apprentissage des règles de la maison. Les erreurs sont souvent commises par manque d'aptitude à garder son calme lors de situations qu'ils l'imposent.


Pour le choix de votre animal, vous devez garder une certaine sérénité et prendre le temps de la réflexion.
Se déplacer sur place, rencontrer l'éleveur qui a fait naître votre petit protégé qui l'a vu grandir, qui le connaît bien !
Découvrez son environnement, son attitude envers ses frères et sœurs, envers l'humain aussi.C'est important d'analyser quelques facteurs basiques pour mieux l’accueillir chez vous par la suite.


Partez du principe que pour un chien ou un chiot, tout ce qui n'est pas interdit est autorisé ou acquis, exemple : si un jour vous donnez un bout de fromage lorsque vous êtes à table, il reviendra tous les jours quémander son dû, pas au moment de l'entrée ou du dessert, mais exactement au moment où vous mangerez votre morceau d'emmental, qu'il a tant apprécié la veille...
Car il aura compris qu'à cet instant précis, il a le droit que c'est un moment de partage entre lui et vous. Si vous refusez les jours d'après, une frustration peut s'installer pour votre compagnon.


Si vous refusez les jours d'après, une frustration peut s'installer pour votre compagnon.Certains n'hésiteront pas à se venger sur vos chaussures préférées lorsque vous aurez le dos tourné... Vous ne comprendrez pas pourquoi, tout à coup, il s'en prend sauvagement à vos affaires, mais l'une des raisons peut être celle-ci.


Alors bien sûr, tous les chiens ne s'empresseront pas de dévorer vos vêtements favoris, cependant sur le principe, une règle doit être établi dès le départ et ne doit jamais varier. Vous économiserez votre énergie en répétant pas tout le temps la même chose. Votre patience ne sera pas mise à rude épreuve et votre toutou aura un cadre bien défini dans lequel il pourra s'épanouir.


Depuis 10 000 ans la nourriture est un excellent vecteur relationnel entre le chien et l'homme. Vous pourrez vous en servir lors des périodes d'apprentissage en lui donnant des petites friandises appropriées après chaque ordre exécuté ou bonnes actions effectuées.
En résumé, plus les règles seront claires, récurrentes et établies tôt moins vous aurez besoin de faire preuve de patience. Ses journées entières ne doivent pas être réglées au millimètre, néanmoins, des ancrages forts seront nécessaires à son équilibre, comme les heures du jeu, des sorties, de calme ou des repas, nous-même en tant qu'éleveur professionnel, ses principes sont inculqués très tôt.


Les vacances


Importante question qui se pose pour la plupart des propriétaires de chiens lorsqu'ils réfléchissent à leurs prochaines destinations de villégiature. Même si nous n'avons pas tous la chance de partir en vacances, cela fait partie des contraintes à gérer pour beaucoup de gens.


Quelques possibilités s'offrent à vous, soit le confier au soin d'un membre de votre famille ou d'un ami proche qui connaît et aime votre chien de préférence, car c'est un changement majeur dans le rythme de vie de votre compagnon. Il sera un peu moins anxieux si l'endroit où il va résider lui est familier. Vous pouvez aussi tout simplement le prendre avec vous, de plus en plus d’hôtels, campings ou appartements en Air B&B acceptent les animaux de compagnie et c'est une très bonne chose d'ailleurs.


En Italie par exemple, les chiens sont acceptés partout, du supermarché au restaurant, une loi récente oblige tous les endroits accueillant du public, à accepter les animaux de compagnie, les considérant comme une personne à part entière ! Si vous envisagez de partir à l'étranger avec votre chien, sachez que c'est possible, mais il faut s'y prendre bien à l'avance. Il devra disposer de tous ses vaccins, plus rappels et être vacciné contre la rage. Pensez à le faire au moins un mois avant votre départ pour que la période d'incubation soit valide afin qu'il puisse prendre l'avion sans problème.


Une autre alternative peut être envisagée, la pension canine. Elles se sont multipliées ces dernières années aux abords des agglomérations ou en campagne et la plupart sont correctes. N'hésitez pas à vous renseigner en amont sur leurs prestations et leur sérieux pour éviter les mauvaises suprises. Les prix sont variables, de 12 à 20 euros par jour selon les services proposés, cela représente un gros budget à ne pas négliger. Et enfin, lesnanny dog ou petsitter qui se déplacent directement chez vous ou accueillent chez eux votre loulou pour le promener, le nourrir et l'entretenir comme si c'était le leur, en moyenne, il faut compter environ 18 euros par jour pour ce type de service.


En conclusion


Pour savoir quelle race vous conviendrait le mieux, il faut déjà se connaître soi même et bien se renseigner sur les différentes races avec lesquelles de prime abord vous avez des affinités. Votre style de vie, votre caractère, tempérament ou vos loisirs détermineront votre choix et vos attentes.


Acquérir un chien doit d'être une valeur ajoutée, une véritable qualité de vie supplémentaire avec beaucoup d'avantages mais aussi quelques contraintes malgré tout. Prenez le temps de la réflexion, nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions, vous pourrez nous contacter ici nos chiots à vendre. La professionnalisation du métier d'éleveur canin est aussi d'orienter ses futurs adoptants vers une race de chien qui leur conviennent.


Le but étant de ne pas tout sacrifier pour vendre à tout prix ! La plupart du temps, vous craquerez sur un chiot qui se révèlera être votre vrai coup de cœur et en tant qu'éleveur passionné, nous serons là pour vous apprendre à vous apprivoiser mutuellement.



@Bientôt !
l'Élevage SCBC
Photos de l'article :
husky pomsky race de chien choisir mini husky femelle smoke yeux vairons
rottweiler chiot soleil gazon photo quel race de chien choisir sa race
american bully pocket fauve muscletone lilac fauve love passion